Handicap et tout ce qui va bien à côté

Le handicap englobe toutes les limitations qui perturbent l’interaction d’une personne avec son environnement. Pour autant, le corps continue du mieux qu’il peut d’assurer ses fonctions. L’ostéopathie vient contribuer à soutenir ces fonctions.

Dans les infirmités motrices cérébrales, trisomie 21, autisme… L’ostéopathie apporte du mieux à ces enfants à condition que l’approche soit adaptée , comme nous le faisons dans les antennes EHEO. (enfants handicapés espoir ostéopathique). La prise en charge est continue en fonction du souhait des parents, elle apporte du soulagement, la famille le ressent et s’en trouve allégée.

Dans d’autres cas, par exemple, la cécité, la surdité, l’ostéopathie peut se révéler efficace si la cause est fonctionnelle, c’est en général lorsque les examens médicaux n’expliquent pas le problème. Ainsi chez certains patients dont la cause était fonctionnelle, l’audition ou la vue ont pu être amélioré.

Le handicap ne doit pourtant pas prendre toute la place dans une consultation; l’ensemble d’un individu est pris en charge et bien que le corps soit lésé en petite ou grande partie, c’est la Vie et ce qui est fonctionnel qui requière notre attention.