Qu’est ce que la prévention?

L’essentiel de la prévention consiste à aider le corps au moment où il est soumis à des changements importants qui sollicitent sa capacité d’adaptation. On ne perçoit pas forcément de troubles corporelles c’est donc à notre raison de faire la démarche.

Par exemple:

-Un voyage dans un pays étranger avec une alimentation inhabituelle, décalage horaire, changement du climat. prévention.

-Travaux de rénovation inhabituels vécu comme épuisant ou très sollicitant.

prévention ostéopathe melun

Prévenir plutôt que guérir

-Changement de saison.

-Déménagement, changement de travail, mariage,divorce, retraite.

-Après un épisode grippal.

-Après une intoxication alimentaire.

.

La prévention ostéopathique permet aussi d’anticiper des événements à venir:

Par exemple:

-Une personne qui a une hanche fragile et qui prévoit une semaine de randonnée en montagne viendra en prévention avant de partir afin de diminuer les risques.

-Une athlète qui prépare un marathon viendra également en amont du jour de la compétition pour se présenter dans les meilleures conditions.

-Chanteurs, danseurs et sportifs, pour être au maximum de leurs capacités.

.

Chanteurs, danseurs et sportifs:

.

prévention danseur chanteur ostéopathie

Danseur

…….

…….Pour une personne qui utilise son corps à l’extrême comme les chanteurs, danseurs, athlètes sportifs, la prévention est importante car elle peut éviter des blessures et aider à maintenir un haut niveau de performance.

Une précision nécessaire pour ces personnes, si vous n’avez jamais consulté en ostéopathie, évitez de consulter pour la première fois quelques jours avant votre compétition ou concert. Le traitement ostéopathique peut, selon la réaction de chacun entraîner une fatigue temporaire et des légers réajustements posturaux. Veillez donc à consulter avant d’avoir une échéance pour connaitre vos réactions au traitement afin que cela ne nuise pas à vos performances.

.

.

Chez les nourrissons et enfants:

.

prévention bébé ostéopathie melun

Surveillez Bébé

…….Le nouveau né grandit très vite en peu de temps. Il est conseillé de consulter régulièrement jusqu’à l’âge de 5 ans même si l’enfant ne présente pas de troubles particuliers. La prévention du nourrisson est utile pour prévenir de la bonne croissance, du développement optimal (posture, psychomoteur, forme ..) du corps de l’enfant.

…….Le nouveau né s’adapte avec une facilité étonnante, il peut donc absorber sans trop de dérangement les contraintes reçues lors de l’accouchement, parfois même les forceps. En grandissant et avec le début de la marche il va y avoir les premières chutes  sur le sacrum et la tête. Le bébé se remet facilement après quelques pleurs. Au niveau cellulaire ce n’est pas si simple, les coups reçus ont un effet sur son petit corps fragile, tous les coups laissent une « empreinte » et avec l’accumulation, elles peuvent former des points de fixation qui perturbent la croissance de l’enfant. Consulter 3 à 4 fois dans l’année les premières années, puis lorsqu’il sera plus grand, 1 à 2 fois, ces séances permettent d’effacer un peu la charge de contentieux accumulés et redonne de l’aisance à son corps.

.

Fin de la prévention, début de la maladie, « l’urgence ostéopathique »:

.

prévention urgence ostéopathe melun

Apparition de la douleur

Vous n’êtes plus en santé optimale mais vous n’êtes pas encore malade. Votre corps présente des signes de faiblesses qui pourraient aboutir à la maladie.

Soit le patient présente des signes distinctifs annonciateurs qui lui sont familiers et qui lui sont propres (ex: douleur du ventre pour infection urinaire, irritation de la gorge pour laryngite, …) ou des signes qu’il n’a pas l’habitude mais qu’il perçoit comme annonciateur d’un changement de son état de santé (céphalées inhabituelle, maux de ventre, gêne respiratoire). A cet instant nous ne pouvons plus parler de prévention mais d’urgence.

L’urgence ostéopathique consiste à consulter dès l’apparition de signes évocateurs de maladie infectieuses, ou autre, afin d’aider le corps à combattre. Attention : Si vous présentez des symptômes jusqu’alors inconnus qui altèrent votre santé significativement, consultez les urgences médicales à l’hôpital en première intention, ils sont équipés en cas de risques vitaux.

Si par contre vous connaissez bien vos symptômes (parce que vous en avez l’habitude), vous pouvez consulter dans le même temps que votre médecin. Une action combinée a plu de chance d’enrayer l’installation de la maladie.

Suite à un traumatisme, il est recommandé de consulter dans les 36 heures. C’est un délais moyen après lequel le corps engage des compensations qui rendront plus long le rétablissement. Venir le plus tôt est donc le mieux, lors des entorses, coups, fractures (après les urgences).