La grossesse et l’accouchement

Durant la grossesse et l’accouchement plusieurs personnes sont concernées. La femme en premier lieu, le bébé en deuxième, puis le papa (ou la deuxième maman) et enfin le corps médical (sage-femme, médecin, ostéopathe …).

Chacun peut parler de cette période selon son expérience et ses connaissances.

L’ostéopathe aborde l’événement du point de vu du corps. De la position des os du bassin, de la souplesse des ligaments, du positionnement du bébé et de l’utérus…

Lorsque l’ostéopathe a lui même connu cela personnellement, il peut ajouter sa touche personnelle de conseils.

Dans tous les cas, le geste technique est similaire. Le corps est abordé avec délicatesse, écoute, patience, afin de l’aider à se réajuster au mieux et soulager les maux.

Les maux, il y en a toute une liste. Nausées, aigreur d’estomac, douleur lombaire, sciatique, compression de la vessie et de l’estomac, constipation, hypertension, saut d’humeur …

Ces symptômes sont normaux dans le sens où la grossesse est un bouleversement extrême pour le corps et qu’il est fréquent que cela réveille des fragilité du corps ou en active de nouvelles.

Pour autant, faut-il endurer en silence tous ces maux?

Devant la multitudes de désagréments et leur instabilité (ça va ça vient), beaucoup de femmes attendent ou ne consultent que lorsque ça devient invalidant.

Parlons donc de la grossesse et de l’accouchement avec le regard de l’ostéopathie, peut-être cela vous donnera envie de consulter plus tôt et d’éviter une ribambelle de désagréments futurs.

La grossesse, épreuve intense pour l’organisme:

douleur grossesse femme enceinteLa période de la grossesse est une épreuve difficile pour le corps puisqu’il va changer très rapidement. La courbure lombaire va se modifier, modifiant à son tour l’équilibre et la posture. la vascularisation des membres, des viscères, si elles sont affectées peuvent entraîner des problèmes de transit, de jambes lourdes, d’œdèmes. L’équilibre du sacrum peut entraîner des tensions crâniennes et produire des céphalées, migraines, fatigue importante.

Des fragilités plus anciennes, comme une vieille fracture de côte, peuvent se réveiller à cause des tractions que va exercer le poids du ventre.

Anatomie du bassin

anatomie bassin pour grossesse

anatomie bassin pour grossesse

Préparation à la grossesse et à l’accouchement accompagnée par l’ostéopathie:

En plus de la préparation à l’accouchement sans douleurs, la grossesse peut se préparer à l’aide de l’ostéopathie, plus ou moins en fonction de chacune. D’avantage si vous êtes sensible au stress ou de santé fragile et que vous appréhendez l’événement.

Le travail permet au bassin une adaptation optimale pour faciliter le passage de bébé. Diminuer les contraintes qui s’exercent sur le dos et le ventre soulagera la maman. Le contact de l’ostéopathe est doux et respectueux, il arrive souvent que le bébé ressente le contact et réagisse par des mouvements, que la maman percevra comme positif.

Le corps va subir des modifications constantes progressives durant neuf mois, il est donc nécessaire de travailler en conséquence, progressivement, une fois par mois par exemple.

L’ostéopathie pour le bébé pendant la grossesse:femme enceinte ostéopathie grossesse

Le bébé se développe sur l’organisme de la maman, ainsi, dans l’intérêt du bébé, il est utile de vérifier que toutes les structures qui acheminent le sang à l’utérus soient libres. Le travail ostéopathique peut aider entre autre le bébé a avoir plus de place et d’aisance dans le ventre de la maman. Certaines approches permettent de soutenir le développement embryologique. L’ostéopathie peut donc être un recours dans les problèmes de développement in-utéro du bébé.

Après la naissance nous pourrons nous occuper de bébé directement.