Chers patients et lecteurs occasionnels.

Nous sommes sortis depuis peu du confinement et nous sommes nombreux à découvrir que ce n’est pas si facile de reprendre sa vie.

Chacun à vécu cette période selon son état et ses moyens dans des contextes très variables. Selon que vous étiez en télé-travail ou en arrêt, avec ou sans enfants en bas âge, seul ou bien entouré.

J’ai souhaité vous donner quelques exemples de ce que l’ostéopathie peut apporter dans cette période.

 

1) Les images répétées à la télévision, montrant des gens en souffrance, intubés pouvaient communiquer de la peur et entraîner une sorte de repli sur soi ou de fermeture qui fait que l’on n’appelait pas les gens que l’on côtoie d’ordinaire ou que l’on ouvrait moins les fenêtres. Une sorte de confinement « psychologique » en plus du confinement physique.

Cela joue directement sur le système respiratoire. En ostéopathie nous pouvons travailler tout le système du nez jusqu’aux poumons pour redonner une respiration libre.

 

2) Pour certains ce fut une période de travail intense alourdie par les protocoles sanitaires; dans ces états de surmenage et de tension physique le corps fatigue d’autant plus. Des muscles qui se nouent autour de la poitrine au point de ressentir un carcan dans les phases extrêmes. Il est possible de libérer ces tensions.

 

3) Pour ceux qui travaillent chez eux, les conditions n’étaient pas souvent les bonnes avec des chaises de salon parfois dures, des canapés profond mais inconfortables pour le dos et parfois des horaires décalés. Avec la tentation du laisser-aller, quelques kilos apparaissent au fils des semaines, les muscles inactifs, les mauvaises postures. Des conditions qui favorisent l’apparition du mal de dos. Le mal de dos est le symptôme le plus fréquent qui conduit les patients à consulter l’ostéopathe.

 

4) Pour ceux qui avaient un jardin ces semaines ont pu être actives. Tailler les arbres, travailler la terre, arracher les mauvaises herbes, sous le soleil mais avec le risque d’en faire trop sans penser à l’arthrose, l’épaule, le dos et la main qui finissent par être douloureux. Par exemple l’ostéopathie peut soulager et redonner de la mobilité à un pouce atteint d’arthrose.

 

5) Enfin le calme ambiant induit par le confinement a permis à d’autres d’entendre les oiseaux chanter. Ce qui pouvait permettre un retour à soi. Peut-être pour prendre un autre départ ou changer quelques habitudes.
Dans ce cas l’ostéopathie biodynamique, qui se fait par contact doux et naturel et qui fait écho à cette nature, peut aider à libérer quelques vieilles tensions liées aux vieilles habitudes.

 

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 20140721_181109-768x1024.jpg.

La forêt est un bel endroit pour retrouver le calme.