L’ostéopathe peut intervenir rapidement après une fracture.

Vous êtes nombreux à redouter l’ostéopathie après une fracture ou même une entorse alors qu’au contraire cela pourrait être bénéfique.

La plus part des professionnels de santé vous le déconseillerons également et une bonne partie des ostéopathes ne souhaiterons pas intervenir non plus.

Pourtant il est possible d’intervenir rapidement sans risques et d’améliorer la situation.

Voyons cela :

               Lors d’un choc, accident, chute, votre corps est violemment heurté. La force d’impact peut fracturer un os. Pour autant, cette force traverse tout ou partie du corps et crispe, contracte, verrouille d’autres parties que celle fracturée. Un os est enveloppé par des fascias, des gaines, il reçoit les insertions de tendons et de ligaments.

               Après l’impact, le corps est la plus part du temps en état de stress physiologique avec des réactions nerveuses et hormonales. Les structures ligamentaires sont sous tension et les muscles contractés par reflex.

               Le traitement :

L’ostéopathie permet d’amorcer chez le patient par contact des mains un relâchement du stress physiologique donc de l’apaiser.

Il va pouvoir diminuer la tension des ligaments et autres muscles/tendons qui s’insèrent sur l’os fracturé et ceux environnants. Cela va alléger la pression exercée sur l’os fracturé. Il s’en remettra d’autant mieux.

Intervenir rapidement (dans les 36h) peut apporter des bénéfices par exemple limiter l’apparition d’œdème, d’hématome, limiter la douleur, réajuster les structures pour que la cicatrisation à venir soit facilitée, parfois même atténuer le déplacement osseux.