Au cours de la vie vous pouvez vous demander plus particulièrement ce que les « ostéopathies » peuvent vous apporter. Pour votre bébé, lorsque vous êtes enceinte

Cependant, ce raisonnement ne doit pas être cloisonné, souvenez vous que l’ostéopathie s’intéresse à toute l’anatomie, toutes vos cellules qui composent tous les organes. Ainsi vous trouverez un soutien en tant que sportif pour mener à bien vos compétitions, ou récupérer après des blessures. Vous trouverez une aide importante lors de votre grossesse, ou lorsque votre corps perdra un peu de ses capacités avec l‘âge. Vous trouverez du soulagement sur des jambes lourdes, une névralgie, un œdème, une cicatrice…

Enfin, même dans le handicap, certaines fonctions peuvent être préservées ou améliorées.

Depuis son existence (1874) l’ostéopathie a été appliqué à différents systèmes du corps (Musculo squelettique, fascias, lymphatique, artériel, crânien, viscéral..). L’application de l’ostéopathie à ces systèmes a conduit la création de techniques, de raisonnements spécifiques, de mises en relations, qui ont été nommé et classifié pour être enseigné. Nous parlons donc d’ostéopathie spécifique à un organe, un système d’organes, ou à un milieu (exemple: bébé/femmes enceintes) car il est important de connaître le contexte de votre vie pour vous conseiller et vous suivre plus fidèlement. Ce qui a donné naissance à des « ostéopathies ».

Dans tous les cas, l’ostéopathie reste la même avec son intention commune d’aider l’organisme a se rééquilibrer par rapport à sa normale et d’apporter du soulagement.

Un ostéopathe n’affiche pas forcément ses formations spécifiques mais cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas prendre en charge tous les patients. Il y a une ostéopathie et éventuellement des préférences ou des affinités pour certains types de patients ou de problématiques.